quelques réflexions avant de prendre un chien

La décision d'adopter un chien doit être mûrement réfléchie puisqu'elle va engager 10 à 15 ans de la vie. A-t-on vraiment envie d'un chien? Est-on prêt à lui assurer une vie canine normale? Il nous semble impératif de passer en revue non seulement les bons côtés mais aussi les problèmes qu'un chien peut causer; en effet toute médaille a son revers. Aura-t-on assez de temps à lui consacrer si l'on pense aux promenades plusieurs fois par jour, au brossage, à la préparation de la nourriture...? Les chiots demandent un investissement temporel encore plus important que les chiens adultes: il faut les socialiser correctement, leur faire connaître des milieux différents, les éduquer. Est-on prêt à faire quelques sacrifices financiers? Un chien coûte cher, souvent plus cher que les prévisions : nourriture, vaccins, soins vétérinaires éventuellement niche, chenil, pose d'une clôture... sans oublier une assurance responsabilité civile susceptible de couvrir les dégâts que l'animal peut causer. Connaît-on bien les besoins réels d'un chien qui ne sont pas ceux d'un humain? On ne répétera jamais assez que le chien est un animal social "programmé" pour vivre en meute or la meute est organisée hiérarchiquement, que cela nous plaise ou non. Le chien a donc besoin de trouver des supérieurs hiérarchiques dans les humains qui partagent sa vie. Si l'on est résolument contre un tel système et si l'on se sent incapable de respecter de tels codes, il vaut mieux - autant pour soi-même comme pour le chien- jeter son dévolu sur une autre espèce animale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×